Groupe de recherche CEPEC

Des activités de réécriture… avec ou sans traitement de texte

Des exemples de projets d'écriture

Plan du site - Objectifs du site - Ressources pour les enseignants - Activités d'apprentissage pour les élèves - Mode d'emploi - Nous écrire


Des exemples de projets d'écriture utilisant le traitement de texte

Les projets d'écriture peuvent être conduits d'une manière soit individuelle, soit coopérative, soit collective.
· Des petits groupes peuvent travailler indépendamment sur plusieurs textes qui seront réunis pour un même projet. Pour cela, chaque enfant ou groupe de 2 travaille individuellement sur un ordinateur durant un temps déterminé et imprime sa réalisation.
ex : Pour la réalisation d'un journal, chaque groupe de 2 suivant ses compétences rédige au choix : une poésie, une histoire, un compte-rendu de visite, une devinette ou une interview...

· Un petit groupe peut rédiger le premier essai d'un texte dont toute la classe a besoin.
par ex une lettre aux correspondants, une demande de renseignements. Elle est photocopiée et analysée par tous. Un autre groupe se charge de la réécriture pour le texte définitif.

· Un seul texte peut être produit à tour de rôle par plusieurs groupes ou toute la classe.
Ex : écrire une poésie. Ainsi, des groupes de 2 enfants se succèdent toutes les 10, 15 ou 20 minutes en poursuivant cette même écriture.

· Il est aussi possible de mener des projets d'écriture en coopération avec une autre classe par le biais du courrier électronique. Chaque classe peut alors envoyer à ses correspondants ses réalisations. Ceux-ci réagiront alors grâce au courrier électronique pour leur faire des remarques, leur suggérer des corrections ou leur demander des précisions pour améliorer rapidement le jet final.

Voici quelques exemples de projets d'écriture.

Texte à dominante injonctive
- Réaliser un livre de cuisine (projet consistant à retrouver des recettes traditionnelles de divers pays ou régions et à les adapter pour avoir une forme commune : même nombre de personnes, présentation uniformisée, texte de même nature, même mode d'énonciation, etc.)
- Ecrire des recettes imaginaires : de sorcières, de magie.
- Ecrire des fiches de règles de jeux ou de parcours gymniques.
- Ecrire des grilles de critères de réalisation ou de réussite (à photocopier et à garder par chacun pour s'y référer).


Texte à dominante narrative
- Écrire un conte à plusieurs. Chaque groupe de 2 enfants continue la suite du conte durant 20 minutes. Puis, ils enregistrent et laissent la place au groupe suivant qui prend en compte ce qui a été réalisé et rédige la suite.
- Ecrire et mettre en page des questionnaires pour un défi lecture
- Fabriquer la couverture d'un "faux livre" : inventer le titre d'un livre que l'on aimerait lire (ou écrire), réaliser la couverture (avec son illustration) et la "quatrième de couverture" (avec le texte donnant envie de lire le livre)
- Transformer un conte en modifiant l'époque, le caractère des personnages ou les personnages, le lieu ou encore en introduisant un objet extraordinaire…
- Ecrire un roman photos, une BD (penser à utiliser un appareil photo numérique pour les vignettes et la barre d'outils de dessins pour placer des bulles et les récitatifs).

Texte à dominante conversationnelle
- Transformer un conte en pièce de théâtre.
- Ecrire le dialogue d'un film muet ou étranger.

Texte à dominante descriptive
- Créer un dictionnaire de mots tordus ou de mots valises (ex : brigoler : v : éclater de rire en plantant un clou) et écrire les définitions correspondantes à ces mots
- Réaliser le lexique d'un dossier documentaire
- Ecrire son portrait et l'envoyer à un correspondant par e-mail

Texte à dominante informative
- Produire un menu, une carte d'invitation, un programme d'un spectacle, une page de présentation de cahier ou de dossier tout en y insérant une illustration de la bibliothèque de l'ordinateur ou d'Internet.

Texte à dominante explicative
- Mettre un texte en page sous forme journalistique (créer des titre, intertitres, sous titres paragraphes…) ou documentaire
- Ecrire un article extraordinaire sur un animal imaginaire.
Exemple : Grenouille + mouton = greton ou mounouille.
- Écrire des comptes-rendus de voyage, des dossiers, etc.

Texte à dominante argumentative
- Rédiger les différents arguments sur un sujet (pour ou contre…)
- Donner son avis sur un événement.

Texte à dominante poétique
- Écrire des textes illustrés (grâce à la bibliothèque de l'ordinateur ou à Internet) pour en faire une exposition, dessins à scanner
- Réaliser un recueil de poèmes, de cadavres exquis, d'acrostiches (Choisir un mot dont chaque lettre placée dans le sens vertical devient l'initiale du premier mot de chaque vers).
- Ecrire une poésie à la manière de …:
Tout en gardant sa structure, modifier une poésie.
Exemple : avec la poésie "le présent" de Jean-Pierre Siméon, l'intituler "le futur" ou "le passé" et la transposer au futur ou au passé.
- A partir d'une poésie, écrire un poème burlesque en lui substituant à chaque nom ou verbe repéré le cinquième nom ou verbe suivant du dictionnaire.
- Écrire un texte à la manière de Georges Pérec : "je me souviens de..". Variantes "J'aime...", "Je n'aime pas".
- Ecrire un texte en éliminant une lettre choisie : "Le lipogramme"
Exemple : Exclure la lettre "e" :
Il tua Ali Baba; quant au lion, il courut si fort qu'il mourut. Raymond Queneau , XXème siècle


Retour haut de page